Quel bilan peut-on faire sur le marché du travail en 2013 ?

C’est la question à laquelle répond l’INSEE (institut national de la statistique et des études économiques) qui vient de publier une photographie du marché du travail en 2013. Résumé des principaux points soulevés par cette publication.

2,8 millions de chômeurs en 2013

En France en 2013, 25,8 millions de personnes avaient un emploi. Cette population active est en augmentation depuis 2005, notamment du fait de la hausse du nombre de femmes actives. Les seniors (50-64 ans) sont également de plus en plus nombreux sur le marché du travail, rejoignent ainsi les catégories socio-professionnelles attentives aux offres d’emploi.

Sur la même année, 2,8 millions de personnes sans activité étaient en recherche d’emploi, tandis que 22 millions de personnes étaient inactives sans pour autant chercher un travail.

Répartition des actifs

88,8% des actifs français sont salariés ; le non-salariat se traduit de plus en plus par le statut auto-entrepreneur, notamment chez les jeunes.

Ainsi sur un échantillon de dix personnes actives, il y a un non-salarié, deux ouvriers, trois employés et quatre personnes de profession intermédiaire ou cadres. On observe à ce titre une augmentation du nombre de professions intermédiaires et de cadres.

« Sur un échantillon de dix personnes actives, il y a un non-salarié, deux ouvriers, trois employés et quatre personnes de profession intermédiaire ou cadres »

Le tertiaire recrute

En 2013, le secteur tertiaire concentre les trois quarts des emplois. Vient ensuite l’industrie (13,5% des emplois) – la construction et l’agriculture ferment le classement.

A noter que le nombre d’emplois dans l’industrie est en baisse tandis qu’il augmente dans le tertiaire. Au sein de ce secteur, de nombreux emplois sont à pourvoir dans le public (administration publique, éducation, action sociale…) et le commerce. Les branches des transports, de la banque/assurance et de l’immobilier offrent également de réelles opportunités de recrutement.

… Mais le sous-emploi progresse

Si les CDI restent plus courants que les CDD et l’intérim, l’emploi à temps partiel progresse. Ainsi, cela concerne aujourd’hui 18,4% des emplois. Les contrats à temps partiels sont très majoritairement occupés par des femmes, qui sont 34% à vouloir travailler plus et 23% à chercher activement un autre travail pour y parvenir.

Le sous-emploi touche aussi beaucoup les jeunes (15-24 ans) et a tendance à augmenter dans toutes les classes d’âges.

2013, une année de hausse du chômage

Le chômage est en hausse en 2013, même s’il s’est stabilisé en cours d’année. On observe que le chômage touche d’abord les jeunes (24% de 15-24 ans), les ouvriers et les non-diplômés.

Autre donnée : la durée du chômage s’allonge pour les 50 ans et plus, si bien qu’il n’est plus rare de chercher un emploi sur une période d’un ou deux ans.

En 2013, toutes les catégories ont été touchées par la hausse du chômage. Ainsi actuellement, 4,1 millions de personnes au total sont sans emploi et souhaitent travailler. Cela regroupe les inactifs en recherche active comme ceux qui, bien que souhaitant travailler, n’ont pas encore commencé leur recherche d’emploi.

Ces offres d’emploi devraient vous intéresser

       Toutes nos offres d’emploi :

       http://www.directemploi.com

       Toutes nos offres d’emploi dans le BTP :

       http://www.directemploi.com/lists-offre/emploi/secteur/btp-construction-genie-civil