Les grues, constructrices d’avenir

Il existe différents types de grues. Chacune a son propre mode de fonctionnement et mode de montage. Les règles et les recommandations sont aujourd’hui fixées afin que les ouvriers ne se blessent pas et exercent dans de bonnes conditions de travail.

Plusieurs types de grues

Une grue de chantier est un appareil de levage utilisé dans le domaine de la construction pour déplacer des charges. Il existe différents types de grues de chantier. Nous avons les grues à tour, les grues télescopiques et les grues treillis. Les grues à tour sont la gamme la plus diversifiée actuellement disponible sur le marché. Très souples d’utilisation, les grues à montage rapide et les modèles à partie tournante supérieure apportent quotidiennement la preuve de leurs performances dans la construction de logements et dans les grands projets industriels dans le monde entier. Les grues de construction télescopiques sont les solutions les plus rentables dans la gamme des grues d’intervention rapide. Munies de l’équipement complet, elles peuvent se déplacer sur la voie publique et sont ainsi prêtes à fonctionner dès qu’elles arrivent sur le chantier. La grue à treillis à elle de grande capacité. Elle a été conçu pour des conditions d’application les plus diverses.

« Il est important que le métier fixe des règles et des recommandations afin que les futurs travailleurs les intègre et puisse avoir des conditions de travail plus sécuritaires qu’auparavant. »

Les conditions de travail des grutiers !

Les conditions de travail dans les grues ont bien changés depuis quelques années. Elles sont devenues beaucoup plus sécuritaires pour les ouvriers. De nouvelles règles et recommandations ont émergés. Ces dernières sont les suivantes : Accès à la cabine, l’ambiance de travail, la communication, la visibilité, la radio commandes, les vérifications journalières et entretien courant et les premiers secours et évacuation d’urgence.

Du fait des nombreux risques pour les ouvriers, il est important que le métier fixe des règles et des recommandations afin que les futurs travailleurs les intègre et puisse avoir des conditions de travail plus sécuritaires qu’auparavant. Cela est applicable à tous les chefs d’entreprise des industries du Bâtiment et des Travaux Publics dont le personnel relève en totalité ou en partie du régime général de la Sécurité Sociale et utilise des grues à tour, même à titre occasionnel.

Les formations sont nombreuses pour les métiers de grutier. Venez les consulter sur Direct Formation ?

Le montage des grues

Les grues mobiles font partie d’un véhicule qui roule sur des pneus ou sur des chenilles. Elles peuvent alors se déplacer facilement et porter des grosses charges (jusqu’à  1200 tonnes pour les plus grosses machines). Les grues statiques, au contraire, sont ancrées dans le sol et alourdies à  la base par des blocs de béton. Elles ne peuvent pas se déplacer mais elles peuvent porter des charges encore plus grosses. Là  encore, nous distinguons deux types de grue à  tour :

Les grues à  montage automatisé (GMA) ou à  montage rapide. La rotation s’effectue à  la base.

Les grues à  montage par éléments (GME). La rotation s’effectue en partie haute.

Ces offres d’emploi devraient vous intéresser

Vous recherchez un emploi en tant que grutier ? Cliquez ici

Découvrez toutes nos annonces d’emploi en tant que grutier

Offre d’emploi BTP Cliquez ici

Toutes les offres d’emploi dans le secteur du BTP